Copé accuse Ayrault de «fichage»

le
0
Le secrétaire général de l'UMP assure que le maire de Nantes a recensé ses opposants avant les municipales de 2008. Celui-ci riposte en annonçant le dépôt d'une plainte en diffamation.

Heu-reux! Jean-François Copé n'a pas caché sa joie, mercredi matin, en montrant sa trouvaille au bureau politique de l'UMP: une lettre de Jean-Marc Ayrault, datant de 2007, où le maire PS de Nantes demande à quelque 200 militants socialistes locaux de s'organiser dans la perspective des municipales de 2008. «J'ai besoin de votre participation, leur écrit-il, pour que la connaissance fine de votre quartier, de votre rue, de ses centres d'intérêts, de ses équipements et lieux de vie, de ses associations, de ses nouveaux réseaux ou nouveaux talents, de ses dysfonctionnements (...) puisse enrichir la connaissance collective et individuelle que nous avons de Nantes». Jusque-là, rien que de très banal. Mais Jean-Marc Ayrault joint à son courrier une fiche dont il signale qu'elle «peut servir de support» à ce travail et qui comporte une case où il invite ses interlocuteurs à lui signaler «la présence de relais connus ou d'opposants notoires à la municipalité».

Du

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant