Copa América : la fiche de l'Equateur

le
0

Dans le groupe du Chili, du Mexique, et de la Bolivie, l'Equateur ambitionne d'au moins passer le premier tour. Il devra toutefois faire sans sa star, Antonio Valencia, forfait.

Portrait-robot

30% mappemonde
20% Valencia
30% Les Cités d'or
15% Andrés Gómez
5% Galapagos

L'équipe-type :

Alexander Dominguez – Juan Carlos Paredes – Gabriel Achilier – Frickson Erazo – Walter Ayovi – Osbaldo Lastra – Christian Noboa – Renato Ibarra ou Fidel Martinez – Jefferson Montero – Miller Bolaños – Enner Valencia

Trois questions à

Gustavo Quinteros, sélectionneur de l'Equateur (extraits de sa conférence de presse à Santiago)



Quelles sont les ambitions de l'Equateur ? Depuis que j'ai pris en main la sélection, nous n'avons joué que quatre matches amicaux, il est donc difficile de jauger le plafond de cette équipe. Nous voulons, en tout cas, gagner en jouant bien. Nous n'entrerons jamais sur le terrain pour nous recroqueviller dans notre moitié de terrain. Nous défendons en pressant loin de nos buts. Même face au Chili, nous nous battrons pour avoir la maîtrise du ballon.
Jouer le Chili de Sampaoli à Santiago d'entrée de jeu ne vous effraie donc pas ? Le Chili a de grandes individualités, comme Alexis Sanchez, mais c'est bien son collectif qui constitue le grand danger, grâce au travail de Sampaoli, un grand entraîneur. Reste que le Chili a aussi quelques faiblesses. Par exemple, quand la Roja perd le ballon au milieu de terrain, elle laisse de l'espace sur ses côtés, à nous d'en profiter. Comme le temps de préparation nous était compté, je me suis surtout focalisé sur mon équipe, plutôt que sur nos adversaires. L'idée est de commencer à acquérir des automatismes, et de progresser match après match.
L'absence d'Antonio Valencia ne va t-elle pas trop vous pénaliser ? J'ai des solutions, après il faut que les entrants sachent saisir leur chance. On a aussi dû déplorer le forfait de Felipe Caicedo, mais on s'adapte, on ne veut pas trouver de prétextes. Après, on aurait quand même aimé pouvoir s'entraîner sur le terrain pricnipal…












Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant