COP21-La plupart des gardes à vue levées après les incidents

le
0
 (Actualisé avec actualisation des gardes à vue) 
    PARIS, 30 novembre (Reuters) - La plupart des gardes à vues 
qui ont suivi les débordements qui se sont produits lors d'une 
manifestation dimanche à Paris à la veille de l'ouverture de la 
Conférence de l'Onu sur le climat (COP21)ont été levées, a-t-on 
appris lundi de source judiciaire. 
    Seuls neuf personnes ont vu leur garde à vue prolongée, sur 
317, a-t-on précisé. Au total, 341 personnes avaient été 
interpellées, selon un nouveau bilan de la préfecture de police. 
   Les affrontements ont opposé la police à quelques centaines 
de protestataires, dont certains étaient cagoulés, qui avaient 
bravé l'interdiction de manifester en vigueur dans le cadre de 
l'état d'urgence. 
    La police avait fait état dimanche soir de 174 gardes à vue 
à la suite de ces heurts, qui se sont déroulés sur la place de 
la République où les hommages aux 130 victimes des attaques du 
13 novembre n'ont pas cessé depuis deux semaines.   
         
    LE POINT sur la COP21   
 
 (Yann Le Guernigou et Gérard Bon, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant