COP21 : l'appel au secours des peuples autochtones

le , mis à jour le
1
COP21 : l'appel au secours des peuples autochtones
COP21 : l'appel au secours des peuples autochtones

Ils ne sont pas assis à la table de négociations car ils ne sont ambassadeurs d'aucun Etat. Mais les peuples autochtones et indigènes, qui composent 6% de l'humanité, sont présents tous les jours à la COP21 pour faire entendre leur voix.

Car ils sont les premières du changement climatique. Alors que près de la moitié de la forêt humide d’Amazonie pourrait se transformer en paysage désertique d'ici 25 ans, Raoni, figure emblématique de la lutte indigène au Brésil, est ainsi venu jeudi au Bourget lancer un énième cri d'alarme pour sauver le poumon vert de la planète. Inuits dénonçant la fonte de la banquise, peuples nomades touchés de plein fouet par la désertification en Afrique, micro-états insulaires menacés par la montée des eaux dans le Pacifique ou indiens péruviens luttant contre la déforestation... A la veille d'un accord qu'ils espèrent historiques à Paris, nous les avons rencontrés.

Fermin Chimatani, Indien péruvien : « Aidez nous à protéger notre forêt »

Perroquets multicolores, loups à crinière, cerf des marais, dindons sauvages, singes araignée... réputée pour la richesse de sa faune et de sa flore, la réserve de Madre de Dios est l'unique écosystème de savane humide tropicale existant au Pérou. Au sud-est du pays, à la frontière avec la Bolivie et le Brésil, les plaines alluviales en terrasse de cette aire protégée se superposent à la jungle amazonienne. C'est ici que Fermin Chimatani et les membres de sa tribu des Harakbut vivent de chasse, de pêche et d'horticulture. Si l'indien a fait des milliers de kilomètres pour être présent au Bourget, c'est parce que ce paradis est aujourd'hui menacé par la déforestation et le développement de l'orpaillage illégal.

Les 85 000 km2 de la réserve sont truffés de campements de mineurs qui rasent des parcelles entières de forêt pour y traquer des pépites d'or. «Notre peuple a toujours respecté la nature car c'est un organisme ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 il y a 12 mois

    "COP21 : Une fraude scientifique au service d'une idéologie" (Prof. Itsvan Marko)