Cop21-Hollande "préoccupé" par l'engagement des pays riches

le , mis à jour à 17:32
0

PARIS, 20 mai (Reuters) - François Hollande a exprimé mercredi sa préoccupation envers le peu d'empressement des pays riches à remettre leurs engagements pour la COP21, la conférence internationale sur le climat qui se tiendra en décembre à Paris. "Je constate, et je m'en préoccupe, qu'au moment où je parle, il n'y a que 37 contributions qui ont été versées et publiées", a dit le président français dans un discours au Sommet des entreprises pour le climat organisé au siège de l'Unesco à Paris. "J'attends d'abord des pays les plus développés qu'ils puissent maintenant fournir ce qui leur est demandé", a ajouté le chef de l'Etat, qui a fait d'un accord mondial contraignant pour contenir le réchauffement climatique sous la barre des 2°C une priorité pour le diplomatie française. "Chaque pays doit avant même la réunion de Paris dire ce que va être sa stratégie de moyen et de long terme (...) toutes les contributions doivent être théoriquement rendues pour cet été", a rappelé François Hollande, qui a engagé une campagne internationale de mobilisation autour de la COP21. Le président français et Angela Merkel ont émis mardi à Berlin le souhait qu'un accord mondial sur le climat soit trouvé avant le début de la COP21 afin d'éviter un échec similaire à celui de la conférence de Copenhague, en décembre 2009. La préparation de la COP21 a pris une part croissante de l'agenda de François Hollande, qui se rendra notamment à Marseille début juin pour la Conférence méditerranéenne sur le climat, le 23 juin au Bourget pour la précampagne de lancement de la COP21 ou encore à Lyon début juillet pour le Sommet mondial des territoires pour le climat. (Julien Ponthus, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant