COP21-Hollande appelle le monde à conclure un accord contraignant

le
1
    LE BOURGET, Seine-Saint-Denis, 30 novembre (Reuters) - 
F rançois Hollande a appelé lundi les dirigeants du monde entier 
à trouver un accord "contraignant" lors de la Conférence sur le 
climat (COP21), contrairement aux Etats-Unis, qui refusent un 
texte juridiquement obligatoire.  
    Devant quelque 150 chefs d'Etat et de gouvernement réunis 
près de Paris, le président français a décrit un monde "au pied 
du mur", contraint de s'entendre pour contenir le réchauffement 
climatique sous la barre des 2°C d'ici la fin du siècle. 
    "Le 12 décembre, un accord doit être trouvé à Paris", a dit 
le président à l'orée de deux semaines de négociations. 
"L'accord doit être universel, différencié et contraignant."   
    Les Etats-Unis, par la voix de leur secrétaire d'Etat John 
Kerry, ont réaffirmé avant la conférence qu'ils ne voulaient pas 
d'un instrument juridiquement contraignant.    
    "Les bons sentiments, les déclarations d'intention ne 
suffiront pas. Nous sommes au bord d'un point de rupture, Paris 
doit être le départ d'une profonde mutation", a prévenu François 
Hollande, expliquant que la paix était en jeu.  
    "Nous allons décider en quelques jours pour quelques 
décennies", a insisté le chef de l'Etat. "Le plus grand danger 
n'est pas que notre but soit trop élevé et que nous le 
manquions, le plus grand danger est qu'il soit trop bas et que 
nous l'atteignions." 
    "Nous sommes au pied du mur", a-t-il poursuivi. "Ce mur est 
fait de l'addition de nos égoïsmes, de nos appréhensions, de nos 
résignations."  
    Pour François Hollande, un "grand accord" devra prévoir "une 
évaluation régulière des progrès et donc mettre en place un 
mécanisme de révision avec des rendez-vous tous les cinq ans."  
 
 (Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le lundi 30 nov 2015 à 11:54

    C'est plus facile de se prendre pour le président du monde que de s'occuper des Français et de la situation de la France quand l'on regarde le résultat après 3 ans de sa gouvernance, augmentation des déficits publiques, augmentation du chômage, augmentation des attentats terroristes et du nombre des victimes.