COP21-Erdogan réaffirme son souhait de rencontrer Poutine à Paris

le
0
    ISTANBUL, 28 novembre (Reuters) - Le président turc Recep 
Tayyip Erdogan a estimé samedi que la Conférence de l'Onu sur le 
changement climatique (COP21) à Paris pourrait être l'occasion 
d'améliorer les mauvaises relations actuelles entre son pays et 
la Russie après la destruction d'un chasseur russe près de la 
frontière syrienne en début de semaine. 
    Erdogan a précisé que la Turquie ne présenterait pas 
d'excuses pour la destruction d'un bombardier Sukhoï-24, abattu 
par la chasse turque mardi, un incident sans précédent entre un 
pays de l'Otan et la Russie. 
    Face à cette position des autorités turques, Vladimir 
Poutine a refusé d'entrer en contact avec Recep Erdogan. Moscou 
a pris des sanctions économiques contre la Turquie et a imposé 
des restrictions sur l'octroi de visas aux ressortissants turcs. 
    "Les récents événements nous attristent vraiment", a dit 
Erdogan dans une déclaration à la télévision depuis la ville de 
Baliksehir dans l'ouest de la Turquie. 
    Le chef de l'Etat turc estime que c'est son pays qui mérite 
des excuses car son espace aérien a été violé par l'aviation 
russe. 
    "Lundi à Paris, il y a un sommet international sur le climat 
et cela peut être une occasion de restaurer nos relations avec 
la Russie", a-t-il dit. 
    "La confrontation ne va satisfaire personne. La Russie est 
aussi importante à la Turquie que la Turquie est importante à la 
Russie", a-t-il noté. 
    Le porte-parole du gouvernement turc, Numan Kurtulimas, a 
déclaré que son pays examinait les mesures à prendre en réponse 
aux sanctions russes. 
     
 
 (Yesim Dikmen et Polina Devitt; Pierre Sérisier pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant