COP 21 : la Chine s'engage dans la réduction des émissions de CO2

le , mis à jour à 17:11
0
COP 21 : la Chine s'engage dans la réduction des émissions de CO2
COP 21 : la Chine s'engage dans la réduction des émissions de CO2

L'annonce était très attendue. Le Premier ministre chinois a officiellement présenté, lors d'une visite à l'Elysée, la contribution de son pays à la réduction des émissions de CO2, dans la perspective de la conférence mondiale sur le climat que la France accueillera fin 2015.

Premier pollueur mondial

La Chine est actuellement le premier pollueur mondial avec 25% des rejets de gaz à effet de serre. Le pays se fixe désormais pour objectif d' «atteindre le pic de ses émissions de CO2 autour de 2030 tout en s'efforçant de l'atteindre au plus tôt».

François Hollande a «salué» cette annonce, estimant qu'elle «confirm(ait) l'engagement de la Chine à construire une "civilisation écologique», selon l'entourage du président français. Il a également «remercié (Li Keqiang) d'avoir veillé à ce que cette annonce intervienne depuis Paris, en signe de soutien et de confiance dans le succès de la COP21».

Selon Samantha Smith, directrice de l'initiative mondiale Climat et Energie du WWF, «Il s'agit du premier pays en développement fortement émetteur à se fixer un objectif en pic total d’émissions. Nous saluons la contribution de la Chine, l'un des principaux pays en voie de développement et gros émetteur de gaz à effet de serre qui fixe l'objectif d'atteindre un pic de ses émissions d'ici 2030.»

L'espoir d'un effet domino sur l'Inde

La contribution chinoise était d'autant plus attendue qu'elle pourrait avoir un effet d'entraînement sur un autre grand pays pollueur, l'Inde.

Selon sa délégation, la Chine entend aussi «baisser (son) intensité carbonique de 60/65% par rapport à 2005» et «porter la part de (ses) énergies non fossiles dans la consommation énergétique primaire à environ 20%».

Le Premier ministre chinois a également assuré le chef de l'État français de sa volonté de parvenir en décembre à Paris à «un accord global, équilibré et ambitieux» de réduction des émissions de gaz ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant