Convictions AM évite les utilities et les obligations d'Etat

le
0
(NEWSManagers.com) -


Ces derniers mois, les marchés se sont montrés très volatils et difficiles pour les gérants, a constaté Philippe Delienne, président de Convictions AM, lors de son point mensuel mardi 31 mai. Malgré de bons résultats pour les entreprises, les pays occidentaux n'ont pas fait état de chiffres satisfaisants. " Les pays développés sont confrontés à un fort besoin de désendettement" , a-t-il également rappelé. Les dépenses devront donc être réduites pour éviter la faillite des Etats.

Dans son allocation d'actifs, le président de Convictions AM (780 millions d'euros sous gestion) conseille ainsi d'éviter les secteurs dépendants de contrats attribués par les Etats, comme les utilities ou la défense. " Nous privilégions des secteurs innovants ou les valeurs exportatrices vers l'Asie" , précise-t-il. Philippe Delienne est également positif sur les titres hybrides bancaires, les obligations d'entreprises high yield, les devises émergentes et les obligations des pays émergents, qui représentent 15 % des portefeuilles. Pour affronter la forte volatilité, Convictions AM investit également dans des fonds spécialisés sur les stratégies de volatilité. Les obligations d'Etat occidentaux sont évités.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant