Controverse sur le coût du programme de Marine Le Pen

le
2
Marine Le Pen propose des économies sur l'Europe et sur l'immigration.

Une avalanche de chiffres. jeudi, devant des journalistes politiques quelque peu accablés, Marine Le Pen et ses proches ont détaillé pendant une heure le coût budgétaire supposé du programme de la candidate du Front national à l'Élysée et son plan pour désendetter le pays. Les chiffres avancés par la présidente du FN ont été aussitôt contestés. Mais Marine Le Pen veut croire que cet exercice renforce néanmoins sa crédibilité aux yeux de l'opinion.

La présidente du FN, qui ne manque jamais une occasion de rappeler qu'elle est avocate de profession, prévoit d'augmenter le budget de la Justice de «8,5 milliards d'euros en cinq ans». Elle se fixe comme priorité l'exécution des peines et la construction de «40.000 places de prison» qui, à l'en croire, feraient aujourd'hui défaut. Marine Le Pen propose aussi d'accroître le budget de l'Intérieur «de 1,2 milliard d'euros en cinq ans».

Dans le domaine social, la candidate du FN a réaffirmé son souhait d'aug

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jean-648 le vendredi 13 jan 2012 à 08:44

    OK Marine plus de fonctionnaire on tournera avec des bénévoles peut être même forcé. Travail obligatoire pour tout le monde...

  • mjjmimi le vendredi 13 jan 2012 à 06:52

    Comme le prix des milices qui vont avec tout gouvernement d'extrème gauche. Quand aux surcoûts de l'embonpoint des fonctionnaires dans tout gouvernement socialiste vous le chiffrez à combien ?