Controverse autour d'un projet minier au Québec

le
0

(Commodesk) La Commission canadienne de sécurité nucléaire (CCSN) a lancé des audiences publiques le 5 et 7 juin sur le projet de mine d'uranium au centre du Québec. Le projet Matoush, géré par la société Strateco, nécessite une approbation de la CCSN pour avancer dans l'exploration de ce gisement dont les teneurs en uranium sont parmi les plus élevées du monde.

Situé dans les monts Otish, au nord-est du lac Mistissini, le projet fait débat. Les acteurs économiques locaux le soutiennent mais les autochtones le refusent majoritairement. Les Cris de Mistissini, une communauté amérindienne, dénoncent les conséquences environnementales potentielles et demandent un moratoire national sur l'exploitation d'uranium.

La CCSN dispose de 30 jours pour prendre une décision. La sous-ministre de l'environnement du Québec devra ensuite donner son accord pour l'exploration. Si cette analyse est concluante, un autre permis sera nécessaire pour la construction de la mine.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant