Contrôles d'identité : Manuel Valls inquiète la police

le
0
Le ministre de l'Intérieur étudie l'idée d'un récépissé remis à la personne contrôlée. La mesure est en préparation, indique Matignon.

En finir avec le «contrôle au faciès»? À peine installé Place Beauvau, Manuel Valls a émis l'idée d'«améliorer la relation entre la police et la population». Vendredi dernier, à l'occasion d'une première rencontre avec les syndicats de policiers, le ministre de l'Intérieur a déclaré qu'il fallait «s'inspirer peut-être de l'expérience anglo-saxonne sur les contrôles d'identité». Autrement dit, d'un système où le policier doit donner à toute personne contrôlée un reçu sur lequel figurerait son numéro de matricule, en cas de contestation.

Des associations réclament un tel changement depuis des années, à commencer par le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (Mrap). Il y a deux ans, à l'initiative du Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (Cesdip), dirigé par Fabien Jobard, et de la fondation caritative Open Society, du milliardaire américain George Soros, un «testing» avait été organisé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant