Contrôles aux frontières : l'UE autorise cinq pays à prolonger la mesure

le
0
Contrôles aux frontières : l'UE autorise cinq pays à prolonger la mesure
Contrôles aux frontières : l'UE autorise cinq pays à prolonger la mesure

Allemagne, Autriche, Danemark, Suèdes et Norvège : ces quatre pays ont reçu l'autorisation de la Commission européenne pour prolonger exceptionnellement de six mois les contrôles aux frontières intérieures. La mesure doit ensuite être soumise aux 28 Etats-membres de l'UE. 

Ces mesures dérogatoires à l'accord de libre-circulation de Schengen avaient été introduites l'an dernier face à la pression migratoire. Elles devaient s'arrêter entre le 13 et le 16 mai, selon les pays. La France avait également demandé une prolongation. Mais les contrôles réintroduits par Paris sont motivés par la menace terroriste.

Une amende de 250 000 euros par demandeur d'asile refusé

Par ailleurs, la Commission européenne a proposé d'instaurer «une contribution de solidarité» pour tout pays refusant la répartition automatique des demandeurs d'asile dans l'UE, qui s'élèvera à 250 000 euros par personne, dans le cadre d'une révision du règlement Dublin.

Cette somme sera versée au pays qui accueillera une personne à la place de l'Etat membre refusant les demandeurs d'asile, a expliqué l'exécutif européen. Actuellement, le règlement de Dublin fait le plus souvent peser sur le pays de première entrée la responsabilité d'une demande d'asile.

La Commission européenne propose d'exempter les Turcs de visa

La Commission européenne a proposé mercredi d'exempter de visas les Turcs voyageant dans l'espace Schengen dans le cadre de l'accord scellé le 18 mars entre l'UE et la Turquie sur la gestion de la crise migratoire.

Dans un tweet, la commissaire européenne Margrethe Vestager a publié une photo affichant le document dans lequel l'exécutif européen officialise la mesure, très attendue par le gouvernement turc. 

Balanced, strong COM decisions on visa liberalisation, reform of European asylum system + the road back to Schengen pic.twitter.com/g4N3E0LTuH— Margrethe Vestager (@vestager) 4 mai 2016

  

Cet ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant