Contrôle inefficace des arrêts maladie

le
0
Le nombre d'indemnités journalières a explosé en dix ans. La Cour des comptes prône une intensification des contrôles et un renforcement des sanctions contre la fraude organisée.

Haro sur les arrêts maladie. Dans son nouveau rapport, la Cour des comptes s'attarde sur le contrôle et les sanctions, inefficaces à ses yeux, des indemnités journalières dont le montant des dépenses a atteint, tous régimes confondus, 13 milliards d'euros en 2010. La moitié de la facture, en hausse de 50% sur dix ans, est portée par le seul régime général avec de fortes «disparités territoriales inexpliquées».

Le nombre moyen de journées indemnisées au titre de la maladie varie ainsi de un à cinq sur l'ensemble du territoire. Ces écarts importants «n'apparaissent pas directement corrélés aux caractéristiques socio-économiques des départements», note la Cour des comptes, mais aux comportements des assurés, des entreprises et des médecins qui sont aujourd'hui insuffisamment connus pour pouvoir mettre en place «des actions de régulation plus efficaces».

Plus de contre-visites au domicile des salariés

Pour y remédier, les sages de la rue Cambon proposent de d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant