Contrôle antidopage à l'hôtel

le
0
Dix joueurs de l'équipe de France ont subi vendredi matin un contrôle antidopage inopiné à leur hôtel d'Enghien-les-Bains. Dans un premier temps, l'équipe de préleveurs s'était présentée au mauvais endroit.

Réveil en fanfare ce vendredi matin pour les Bleus avec au programme un contrôle antidopage inopiné pour dix joueurs du groupe de Didier Deschamps. L'équipe de préleveurs diligentée par l'Agence Française de Lutte contre le Dopag s'est présentée un peu avant neuf heures à l'hôtel d'Enghien-les-Bains, où l'équipe de France avait pris ses quartiers la veille du match de jeudi soir face au Brésil au Stade de France. C'est pourtant à 7h10 que les préleveurs de l'AFLD avaient prévu de réveiller les dix joueurs français en question en dépit de l'heure tardive à laquelle ils s'étaient couchés au retour de la dure soirée passée face aux Brésiliens (défaite 3-1).

Sauf que l'équipe en question, pensant trouver les Bleus à Clairefontaine, ne s'est pas présentée au bon endroit dans un premier temps. A noter que les préleveurs ont dû au préalable obtenir l'autorisation du sélectionneur français pour pouvoir procéder à ce contrôle inopiné. L'hôtel des Bleus étant privé, les Français, qui se sont consacrés le reste de la matinée à la récupération, aux soins et à de la balnéothérapie, avaient en effet le droit de ne pas s'y soumettre. Vendredi soir, Didier Deschamps et ses hommes s'envoleront à destination de Saint-Etienne, où leur arrivée est prévue à 18h30.

Communiqué de la FFF
Une équipe de préleveurs diligentée par l'Agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD) s'est présentée ce vendredi matin à 7h10 au Centre National du Football à Clairefontaine (Yvelines), pensant, visiblement, y trouver l'Equipe de France.

Constatant l'absence des Bleus, une partie de l'équipe de l'AFLD a rejoint l'hôtel d'Enghien-les-Bains (Val d'Oise) où réside l'Equipe de France depuis mercredi midi, où elle s'est présentée à 9h.

Après que les préleveurs aient précisé d'emblée que le contrôle pouvait être refusé en raison du caractère "privé" de l'établissement, dix joueurs, avec l'accord de Didier Deschamps (photo), ont finalement été soumis à un double prélèvement urinaire et sanguin.

Après une matinée consacrée à des soins et à la récupération au lendemain de France-Brésil (1-3), Karim Benzema et ses partenaires rejoindront Saint-Etienne où ils affronteront le Danemark dimanche (21h).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant