Contrefaçon : un million d'articles saisis détruits en une journée

le
0
Contrefaçon : un million d'articles saisis détruits en une journée
Contrefaçon : un million d'articles saisis détruits en une journée

«Opération destruction» pour les articles de contrefaçon. Sur 17 sites dans toute la France,  un million d'articles saisis par les douanes au cours des derniers mois vont ainsi être passés au broyeur ce mardi pour la deuxième «journée nationale de destruction de contrefaçons». La marchandise sera ensuite envoyée à la décharge. 

Faux sacs Hermès, cigarettes Marlboro, médicaments, jouets pour enfants... La contrefaçon se porte bien. Depuis le début de l'année, 7,6 millions d'articles ont été saisis par les douanes, a annoncé mardi matin le secrétaire d'Etat au Budget, Christian Eckert, précisant qu'avant même la fin de l'année, ce chiffre représente déjà l'équivalent de tous les produits contrefaits interceptés en 2013. 

Plusieurs centaines de milliards d'euros de chiffre d'affaires

Le secrétaire d'Etat a donné le coup d'envoi de la journée de destruction au centre d'échange international de la Poste à Chilly-Mazarin (Essonne). Selon lui, cette opération est organisée «pour montrer la détermination du gouvernement à lutter contre ce fléau». «Les produits contrefaits pèsent sur les parts de marché des entreprises et font courir des risques aux consommateurs», a-t-il ajouté. «Il faut sensibiliser l'ensemble des acteurs, y compris les acheteurs, et les mettre en garde contre les dangers d'acheter des produits qui ne sont pas sûrs.»

L'année dernière, les faux médicaments et les vêtements sont arrivés en tête des produits saisis. Mais la contrefaçon concerne tous les secteurs économiques, que ce soit les cosmétiques, les téléphones portables ou lesdenrées alimentaires. «Cela montre que la contrefaçon est partout», a averti le secrétaire d'Etat. Selon Christian Eckert, le trafic de produits contrefaits représente un chiffre d'affaires de plusieurs centaines de milliards d'euros. Une statistique qui le place au deuxième rang des activités criminelles dans le monde... juste ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant