Contrefaçon en ligne : une campagne pour toucher les jeunes

le
0
Monkey Business Images/shutterstock.com
Monkey Business Images/shutterstock.com

(AFP) - Trois organisations ont lancé mardi une campagne numérique de lutte contre la contrefaçon en ligne, ciblant les jeunes qui sont particulièrement susceptibles d'acheter des produits contrefaits, selon un communiqué commun.

Présentée sous forme d'une infographie, la campagne, organisée par le Comité national anti-contrefaçon (CNAC), l'Institut national de la propriété industrielle (INPI) et l'Union des fabricants (Unifab), a vocation à être partagée sur les réseaux sociaux pour toucher les jeunes générations.

"Vous avez rentré votre numéro de carte bancaire, Merci encore, votre compte est débité sans votre autorisation" ; "Plus d'impôts pour vous, vous payez ceux que les contrefacteurs ne payent pas, sympa !": sur un ton ironique, la campagne met en garde contre le vol de données bancaires, le détournement de cet argent par le crime organisé et l'impact sur l'environnement.

Près de la moitié des européens de 15 à 25 ans "déclarent que l'achat d'une contrefaçon est un acte de protestation envers un marché dirigé par l'économie et les grandes marques", selon un communiqué du CNAC, qui s'appuie sur les données de l'Observatoire européen des atteintes aux droits de la propriété intellectuelle.

L'Unifab a annoncé la semaine dernière mener une campagne de sensibilisation sur ce sujet sur les plages et marchés du sud de la France cet été.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant