Contre-offensive des forces irakiennes contre l'EI près de Ramadi

le , mis à jour à 10:37
0

BAGDAD, 23 mai (Reuters) - L'armée irakienne appuyée par des miliciens chiites a lancé samedi une contre-offensive contre les insurgés sunnites de l'Etat islamique (EI) à l'est de Ramadi, le chef-lieu de la province d'Anbar tombé le week-end aux mains des djihadistes, a déclaré un responsable local. Après la prise de Ramadi, l'EI a continué à progresser en direction de Falloudja, qu'il contrôle déjà, sur la route de Bagdad, poussant le gouvernement irakien à appeler en renfort la milice chiite Hachid Chaabi ("Mobilisation populaire"), qui a largement contribué à la reprise de Tikrit fin mars. Soldats et miliciens ont convergé cette semaine vers la base militaire d'Habbaniya, située entre Ramadi et Falloudja, d'où ils ont lancé samedi leur contre-offensive, a constaté un témoin. Selon Azzal Obaïd, un responsable du conseil provincial, des centaines de combattants ont pris la direction des villes de Siddikiya et Madik, théâtre de violents affrontements entre forces gouvernementales et djihadistes ces derniers jours. (Rédaction de Bagdad; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant