Contre le chômage, le gouvernement risque de manquer de cartouches

le
0
L'essentiel de la politique en faveur de l'emploi sera déroulée durant les premières semaines de l'année.

Derrière le volontarisme politique, plane l'absence d'idées nouvelles et surtout de moyens. Certes, le premier ministre Jean-Marc Ayrault a confirmé le cap lors de la présentation de l'agenda du gouvernement, à savoir «inverser la courbe du chômage» d'ici à la fin de l'année.

Pour cette raison, l'essentiel de la politique en faveur de l'emploi sera déroulée durant les premières semaines de l'année. Les 10 et 11 janvier, les partenaires sociaux devront s'entendre sur la sécurisation de l'emploi. Le premier ministre a demandé hier au patronat et aux syndicats «un accord ambitieux qui ouvre aux entreprises les facultés d'adaptation dont elles ont besoin et apporte aux salariés les sécurités nécessaires». Si un accord est conclu, un projet de loi validera les avancées, a promis Jean-Marc Ayrault.

Dans la foulée de ces négociations, le projet de lo...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant