Contre la tyrannie du coup de foudre

le
0
Comment fait-on pour vivre en couple durablement ? Le sociologue Michel Bozon tente de répondre à la question.
Comment fait-on pour vivre en couple durablement ? Le sociologue Michel Bozon tente de répondre à la question.

13 % des couples déclarent avoir connu un coup de foudre. Tant mieux pour eux, mais, se demande avec malice le sociologue Michel Bozon, comment font alors les 87 % restants pour s'aimer ? Tel est le sujet de son nouveau livre, Pratique de l'amour*, publié cette semaine. Comment fait-on pour vivre en couple durablement ? Le directeur de recherche à l'Institut national d'études démographiques (Ined), auteur en 2008 de la plus vaste enquête jamais conduite sur les pratiques sexuelles de nos contemporains ? 12 000 personnes interrogées ?, s'étonne en effet que prévale une thèse « devenue sens commun » affirmant que « l'amour est biologiquement programmé pour s'épuiser au bout de quelques années. Innombrables sont les discours qui content les effets délétères de la routine quotidienne sur les idéaux amoureux. »

De déprendre de soi et donner prise à une autre personne 

Michel Bozon postule au contraire que l'amour installé se nourrit de la routine, il s'y fortifie et y trouve sa récompense. Le voyage que constitue la découverte de l'autre s'étant achevé, le duo s'installe en effet dans la sédentarité. Il accumule des objets, s'invente « une histoire et une réalité qui réorganisent le monde personnel de chacun des partenaires », il se fabrique un « monde commun de plus en plus dense » et lui adjoint des habitudes, des actes, des usages. Le premier effet de cette construction...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant