Contre la crise, Kerry demande de la patience aux Argentins

le
0
    BUENOS AIRES, 4 août (Reuters) - Le secrétaire d'Etat 
américain, John Kerry, a demandé jeudi aux Argentins de faire 
preuve de patience pour observer les effets des politiques 
économiques lancées l'année dernière par le président Mauricio 
Macri, alors que l'afflux d'investissement promis tarde à se 
concrétiser et que le mécontentement de la population va 
croissant. 
    "Se débarrasser des mauvaises habitudes prend un peu de 
temps et l'investissement met un peu de temps à s'installer et à 
commencer à créer un élan", a déclaré John Kerry devant un 
groupe de chefs d'entreprise argentins lors d'une visite à 
Buenos Aires, sa première en tant que chef de la diplomatie 
américaine.  
    "Mais je suis sûr à 100%, comme le président Obama, que 
l'Argentine est sur le bon chemin. Les gens doivent être 
patients", a-t-il ajouté. 
    Le président libéral Mauricio Macri, élu à la fin de l'année 
2015, a mis fin à huit années de politiques économiques 
interventionnistes instaurées par la présidente Cristina 
Fernandez. "Un changement radical est en train de se mettre en 
place ici", s'est félicité John Kerry. 
    La croissance de l'Argentine, minée par la stagflation, doit 
diminuer cette année de 1,3%, selon une enquête de la banque 
centrale auprès d'analystes. Mauricio Macri a promis que la 
situation s'améliorerait dans la deuxième moitié de l'année. 
    John Kerry doit assister vendredi à la cérémonie d'ouverture 
des Jeux olympiques de Rio de Janeiro. 
 
 (Hugh Bronstein, Laura Martin pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant