Contre l'obésité, mangez en famille

le
0
Une étude américaine confirme que le partage des repas autour de la table familiale réduit les risques d'obésité chez l'enfant.

Interdire les sucreries au goûter, contrôler la consommation de sodas ou se battre pour faire avaler des légumes: certains parents redoublent d'efforts pour garantir une bonne santé à leurs bambins. Pourtant, une habitude simple leur faciliterait la tâche et diminuerait naturellement les risques de «malbouffe»: manger en famille.

L'obésité infantile ne concerne pas que les États-Unis. En France, les derniers chiffres sont préoccupants: 18 % des enfants sont en surpoids et 4 % obèses. Les dangers (maladies cardio-vasculaires, diabète...) sont bien réels. Une journée de dépistage de l'obésité infantile a lieu chaque année, mais bien que la cuisine française soit reconnue au patrimoine immatériel de l'Unesco, l'appel des fast-foods reste fort.

Apprendre le plaisir de manger

Après avoir étudié les résultats de près de 70 rapports scientifiques, des chercheurs de l'université de Rutgers, près de New York, ont souligné une nouvelle fois l'importance des repa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant