Contrats en unités de compte : avantages et inconvenients

le
0

Dans le cadre d'un contrat d'assurance vie, il est possible de choisir des fonds en euros ou des unités de compte. Dans ce dernier cas, le rendement peut être supérieur, mais plus risqué.

Unités de compte : de quoi s'agit-il ?

Dans une assurance vie en unités de compte, le titulaire a la possibilité d'investir son épargne sur plusieurs types de supports financiers. On peut ainsi choisir des actions, des obligations de sociétés privées ou d'états, mais aussi des OPCVM (Organismes de placement collectif en valeurs mobilières). Les OPCVM intègrent également différents supports : des Fonds Communs de Placement (FCP) ou Fonds communs de placement dans l'innovation (FCPI).

Dans un contrat d'assurance vie en unités de compte, le souscripteur peut compléter son portefeuille financier avec des fonds en euros.

Quel rendement ?

Théoriquement, une assurance vie en unités de compte offre de meilleures performances de rendement qu'un fonds en euros. En 2012, le rendement assuré par ces contrats variait entre 3,75 et 4,2 %.

Les supports financiers étant variés, ils permettent d'élaborer une stratégie d'investissement selon son profil de risque. Mais les unités de compte sont directement liées au marché : une moins-value est donc envisageable, en cas de baisse des cours...

Associer unités de compte et fonds en euros

De nombreux contrats d'assurance vie proposent d'associer des unités de compte et un fond en euros, afin de garantir une partie du capital. Et selon ses attentes, le titulaire choisira de placer la majorité en unités de compte ou en euros.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant