Contrats d'assurance-vie : investir dans l'immobilier

le
0

Par le biais d'un contrat d'assurance-vie multisupport, il est tout à fait possible d'investir dans l'immobilier : actifs immobiliers sur des fonds en euros, OPCVM ou SCPI.

Investir dans l'immobilier par une assurance-vie : c'est possible ?

L'intérêt d'un contrat d'assurance-vie multisupport est de permettre la diversification des actifs. Il est donc possible d'investir en partie dans le secteur immobilier. Pour cela, trois options existent.

Tout d'abord, les fonds en euros peuvent comporter des actifs immobiliers, jusqu'à 5 % du fonds environ. Une sélection d'OPCVM investis dans le secteur immobilier peut aussi être proposée par la compagnie d'assurance-vie. Enfin, les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) sont une autre possibilité.

Un placement judicieux

Les investissements immobiliers réalisés par le biais d'une assurance-vie sont plutôt sûrs. En effet, c'est l'assureur qui prend le risque à son compte, tandis que le souscripteur du contrat peut choisir de retirer ses capitaux pour les placer ailleurs.

De plus, ce genre d'investissement immobilier présente l'avantage de la mutualisation du risque. Les sociétés possédant de nombreux actifs dans le secteur immobilier encourent moins de risques quant aux loyers impayés.

La fiscalité sur les revenus

Si les propriétaires immobiliers sont imposables sur les loyers perçus, les investisseurs par le biais d'assurance-vie ne le sont pas sur les revenus générés par les actifs d'OPCVM et SCPI - à moins d'effectuer un rachat.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant