Contrat DCNS - Le Drian : "des milliers d'emplois" à la clé

le
1
Le ministre de la Défense s'est réjoui de la signature d'un accord de 34 milliards d'euros décroché avec l'Australie.
Le ministre de la Défense s'est réjoui de la signature d'un accord de 34 milliards d'euros décroché avec l'Australie.

Après les rafales, voilà les sous-marins de Le Drian. Invité ce matin au micro d'Europe 1, le ministre de la Défense s'est réjoui de la signature d'un accord de 34 milliards d'euros décroché avec l'Australie. Un accord qui devrait même créer « des milliers d'emplois » en France, a indiqué le locataire de l'Hôtel de Brienne.

C'est un contrat que le groupe français DCNS a signé : la construction de la prochaine génération de douze sous-marins australiens pour une enveloppe globale de 50 ans, comprenant également les infrastructures, la maintenance et la formation des équipages. « Nous sommes mariés avec l'Australie pour cinquante ans », s'est félicité Jean-Yves Le Drian. « La première partie du contrat dure 25 ans. Ensuite, il faudra assurer le maintien en condition opérationnelle », a-t-il détaillé, indiquant qu'il s'est rendu à Adélaïde il y a quelques jours pour se rendre compte du chantier où une partie du transfert des technologies aura lieu.

À lire également : « Comment la France est parvenue à vendre 12 sous-marins à l'Australie ».

« L'excellence française »

Mais ce contrat, c'est aussi « plusieurs milliers d'emplois » à la clé, a ajouté Jean-Yves Le Drian. Principalement sur le site dédié de Cherbourg, mais aussi sur ceux...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M917744 il y a 8 mois

    les emplois seront en Australie quand même c'est une des conditions du contrat , donc les seuls français gagnants à part les patrons sera les cadres et employés envoyés là-bas pour former les australiens