Contrat d'assurance-vie en euros ou multi-supports : comment choisir ?

le , mis à jour le
0

Un contrat d'assurance-vie peut être mono-support ou multi-supports. Quelles sont les caractéristiques de ces deux types de contrat et sur quels critères se baser pour choisir son assurance-vie ? Éléments de réponse.

assurance vie multi supports
assurance vie multi supports

Assurance-vie mono-support : des placements sur un fonds en euros

Les sommes versées sur une assurance-vie mono-support sont placées sur un unique fonds en euros. Il se compose essentiellement d'emprunts d'État, d'obligations (souvent françaises) et de bons du Trésor. Ces produits financiers sont relativement sûrs et leur rendement est assez faible, mais régulier. Ce contrat est donc parfaitement sécurisé, d'autant que le capital est garanti par l'assureur et qu'un taux de rémunération minimum est assuré. Cependant, les gains restent limités.

Assurance-vie multi-supports : des placements diversifiés

Un contrat multi-supports permet de placer son argent sur différents fonds : un ou plusieurs fonds en euros et des fonds en unités de comptes. Ces derniers se composent d'actions, d'obligations, de SICAV, d'OPCVM…

Les sommes sont placées sur ses différents supports en fonction de la stratégie d'investissement de l'assuré et du niveau de risque accepté.

Assurance-vie en euros ou multi-supports ?

Même si vous souhaitez placer votre argent uniquement sur des fonds en euros, il est souvent plus intéressant de souscrire un contrat multi-supports car :

  • - les fonds en euros des assurances-vie multi-supports garantissent généralement un meilleur rendement que les fonds en euros des assurances mono-support ;
  • - Les contrats multi-supports proposent en principe plusieurs fonds en euros, ce qui permet de déplacer son épargne d'un support à l'autre en fonction de la rémunération proposée.


Par ailleurs, l'assurance-vie multi-supports offre davantage de flexibilité, car il est possible de faire évoluer ses placements en fonction de la conjoncture.

Avec un contrat multi-supports, l'assuré peut aussi choisir d'optimiser ou de sécuriser ses placements grâce à des options d'arbitrage. S'il opte pour la dynamisation de son contrat, le capital est placé sur des fonds en euros et seuls les intérêts sont intégrés à des fonds en unités de compte. À l'inverse, le choix d'une option de sécurisation des plus-values permet de placer les gains provenant des fonds en unités de compte sur des fonds en euros. Pour plus de sécurité, il est également possible de souscrire une option de limitation des moins-values.

Grâce à ces options, les risques du contrat multi-supports sont limités et les placements optimisés.

Enfin, le contrat mono-support présente un inconvénient : les intérêts peuvent être bloqués par l'assureur qui reporte alors leur distribution. L'assuré perd alors de l'argent s'il rachète son contrat entre temps.

Trucs & Astuces :

Sachez que l'amendement Furgous de la loi Breton 2005 encourage la transformation des contrats en euros en assurance-vie multi-supports, en raison de leur faible rentabilité. Le transfert de contrat permet de conserver son antériorité fiscale à condition de placer au moins 20% de l'argent disponible sur un fonds en unités de comptes.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant