Contrat Caracal-Paris reporte des consultations avec Varsovie

le
3
    PARIS, 7 octobre (Reuters) - La France reporte la tenue de 
consultations franco-polonaises envisagées jeudi prochain en 
raison de l'annulation par la Pologne de la commande 
d'hélicoptères Caracal, a-t-on appris vendredi auprès de 
l'entourage de François Hollande. 
    La Pologne a annoncé mardi avoir renoncé à ce contrat de 
13,5 milliards de zlotys (3,13 milliards d'euros) pour la 
livraison de 50 hélicoptères militaires Caracal (Airbus 
 AIR.PA ).   
    "La France a décidé de reporter la tenue de consultations 
franco-polonaises envisagées le 13 octobre à Varsovie après la 
confirmation par le ministre polonais de la Défense de 
l'annulation de l'appel d'offres qui avait été remporté en avril 
2015 par Airbus Helicopters pour l'acquisition d'appareils 
Caracal", a-t-on déclaré.  
    "Le Président de la République a demandé au ministre des 
affaires étrangères de se rendre rapidement à Varsovie", a-t-on 
ajouté. 
    L'accord avait été conclu par le précédent gouvernement 
polonais, battu aux législatives d'octobre 2015 par le parti 
Droit et Justice (PiS), eurosceptique. 
    Airbus avait été préféré à l'américain Sikorsky  LMT.N  et à 
l'italien AgustaWestland  SIFI.MI , qui disposent tous deux de 
sites de fabrication en Pologne. 
 
 (Elizabeth Pineau et Jean-Baptiste Vey, édité par Sophie Louet) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp il y a un mois

    Les Mistrals ont été donnés au Egyptiens sur ordre de la Pologne. La facture sera lourde pour la France

  • Aston54 il y a un mois

    Les Polonais sont coutumiers du fait. Déjà, à peine leur adhesion à l' Europe scellée, qu'ils préféraient acheter des F-16 américains au lieu d'avions "made in U.E (eurofighter, Rafale, Saab). Elle pas belle l'Europe!!!

  • kurki il y a un mois

    Va falloir demander des indemnités d'annulation ! Tout comme la Russie nous en avait demandé pour le refus de livraison des corvettes.