Contraction surprise du PIB danois au deuxième trimestre

le
0

COPENHAGUE, 29 août (Reuters) - Le produit intérieur brut (PIB) du Danemark a enregistré une contraction surprise au deuxième trimestre, reflétant la vulnérabilité d'une économie axée sur les exportations au ralentissement qui touche une grande partie des pays européens. Le PIB ajusté aux variations saisonnières a reculé de 0,3% entre avril et juin par rapport au trimestre précédent, selon la première estimation publiée vendredi par l'institut danois des statistiques. Les analystes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne une croissance de 0,3% sur la période. "Cela illustre le fait que le Danemark est partie prenante du ralentissement observé en Europe au deuxième trimestre", a déclaré Las Olsen, économiste chez Danske Bank. "Les exportations ont déçu et les investissements ont été faibles au deuxième trimestre. C'est une situation que nous avons observée dans de nombreux autres pays en Europe." En variation annuelle, le PIB danois a reculé de 0,1%, contre une croissance de 1% attendue. La contraction du PIB pourrait avoir un impact sur les finances publiques. Le gouvernement danois a présenté cette semaine ses propositions budgétaires pour 2015 basées sur une croissance de 1,4% en 2014 et de 2,0% en 2015. Le Danemark et les pays scandinaves ont bien mieux traversé la crise économique que leurs homologues de la zone euro mais les économies nordiques demeurent dépendantes de la demande européenne pour leurs produits. La Suède a réduit la semaine dernière ses prévisions de croissance pour 2014. (Teis Jensen et Stine Jacobsen, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Nicolas Delame)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux