Contraction du PIB britannique plus forte que prévu au 4e trimestre

le
0
LA CONTRACTION DU PIB BRITANNIQUE PLUS MARQUÉE QU'ATTENDU AU 4E TRIMESTRE
LA CONTRACTION DU PIB BRITANNIQUE PLUS MARQUÉE QU'ATTENDU AU 4E TRIMESTRE

LONDRES (Reuters) - L'économie britannique s'est contractée plus qu'attendu au quatrième trimestre en raison de la baisse de la production d'hydrocarbures en mer du Nord et du ralentissement de l'industrie, rapprochant le Royaume-Uni de sa troisième récession en quatre ans.

Le produit intérieur brut (PIB) a reculé de 0,3% sur la période octobre-décembre selon la première estimation publiée par l'Office national de la statistique (ONS), alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un recul limité à 0,1%.

Sur juillet-septembre, le PIB avait augmenté de 0,9%, bénéficiant entre autres de l'impact des Jeux Olympiques de Londres.

La production industrielle a chuté de 1,8% au quatrième trimestre et surtout, la production du secteur des mines et de l'énergie a chuté de 10,2%, conséquence des problèmes de production de plusieurs champs pétroliers et gaziers en mer du Nord.

David Milliken et Olesya Dmitracova; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant