Contraction accélérée du secteur privé de la zone euro

le
1
ACCÉLÉRATION DE LA CONTRACTION DU SECTEUR PRIVÉ DE LA ZONE EURO EN SEPTEMBRE
ACCÉLÉRATION DE LA CONTRACTION DU SECTEUR PRIVÉ DE LA ZONE EURO EN SEPTEMBRE

LONDRES, BERLIN, PARIS (Reuters) - Le plan de rachat d'obligations dévoilé par la Banque centrale européenne (BCE) n'a pas encore eu d'effet perceptible sur l'activité du secteur privé de la zone euro, indiquent les indice PMI provisoires (estimation flash) publiés jeudi.

L'indice Markit des directeurs d'achats montre que la contraction du secteur des services s'est accélérée en septembre, à son rythme le plus élevé depuis juillet 2009, les sociétés françaises étant particulièrement affectées.

L'indice PMI des services, considéré comme un bon indicateur de la situation économique, s'est contracté à 46,0 contre 47,2 en août. Les 40 économistes interrogés par Reuters s'attendaient à une contraction un peu moins marquée à 47,5.

L'indice PMI composite, qui mesure l'activité à la fois dans le secteur des biens et celui des services, est ressorti à 45,9 en septembre contre 46,3 le mois précédent et un consensus de 46,6. Il fait ressortir le rythme le plus élevé des suppressions d'emplois depuis janvier 2010.

L'indice manufacturier a en revanche battu le consensus (45,5), à 46,0 contre 45,1 en août.

Tangui Salaün et Matthias Blamont pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 22441350 le jeudi 20 sept 2012 à 11:30

    Avez-vous remarqué que les commandes à l'industrie italienne ont augmenté ?Y-a-t-il un Monti en France ?