Contraception : vers la fin du «tout-pilule»

le
0
Après l'alerte sanitaire sur les pilules, les Françaises adoptent de plus en plus le stérilet.

Les femmes seraient-elles en train de tourner le dos au «tout-pilule» qui a longtemps prévalu en France? Cinq mois après l'ouverture d'un débat sur les risques liés à la contraception orale, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, s'est en tout cas félicitée hier de ce que le message délivré par les autorités sanitaires ait été «entendu». «Les professionnels de santé ont fait évoluer leurs prescriptions», a-t-elle souligné.

En mars, les ventes de pilules de troisième et quatrième génération, à l'origine d'un risque accru de thrombose veineuse, ont enregistré une baisse de 37 % par rapport au même mois un an plus tôt. Les Françaises se sont en partie reportées sur d'autres modes de contraception, en particulier sur le stérilet en cuivre dont la délivrance a augmenté de 42 %. «Les femmes n'ont pas cédé à la panique: au cours des trois premiers mois de 2013, on...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant