Contraception des mineurs: une députée prône gratuité et anonymat

le
0
Selon l'élue UMP Bérengère Poletti, un accès gratuit à la contraception pour toutes les mineures permettrait de diminuer le nombre d'avortements pratiqués en France chaque année.

Une proposition novatrice. Bérengère Poletti, députée UMP des Ardennes, propose, dans un rapport rendu public mardi, un accès gratuit et anonyme à la contraception pour toutes les mineures. Selon la députée, cette mesure permettrait de réduire le taux élevé d'avortements chez les mineures, 14.500 pratiqués en 2007.

Parmi une série de quatorze préconisations, la députée recommande d'assurer à chaque mineure une visite médicale auprès d'un professionnel de santé prescripteur (gynécologue, médecin généraliste ou sage-femme) et la délivrance d'une méthode contraceptive adaptée à chaque âge concerné et à chaque situation personnelle.

Le coût des mesures s'élève à 18,5 millions d'euros

La députée suggère également d'engager des négociations avec les laboratoires pharmaceutiques pour parvenir à un accord sur le remboursement des pilules de troisième génération, comme les timbres contraceptifs et les anneaux vaginaux.

D'autres recommandations concer

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant