Contraception d'urgence : pour qui ?

le
0
Mal connue, la contraception d'urgence est assimilée à la seule pilule du lendemain. À tort : il en existe plusieurs versions offrant une protection jusqu'à cinq jours après le rapport, rappelle une campagne d'information.

Oubli de pilule, accident de préservatif... En 2010, chez les femmes de 18 à 24 ans, près d'une grossesse sur deux n'était pas planifiée. Or nombre de grossesses non désirées pourraient être évitées grâce à la contraception d'urgence, souvent assimilée à tort à la seule «pilule du lendemain». Pour améliorer les connaissances des Françaises sur les délais d'efficacité et l'accessibilité de ces moyens de protection, l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) lance une campagne d'information à la radio et sur Internet à partir de vendredi. L'occasion de rappeler l'essentiel:

La contraception d'urgence fonctionne jusqu'à 120 heures après un rapport non protégé:

- Jusqu'à trois jours après le rapport non protégé, les femmes peuvent se tourner vers une contraception d'urgence hormonale au lévonorgestrel. Elle se présente sous la forme d'un comprimé à prendre le plus tôt possible dans les 72 heures après le rapport - le p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant