Contenus numériques: Washington veut surveiller Apple

le
0
Contenus numériques: Washington veut surveiller Apple
Contenus numériques: Washington veut surveiller Apple

Le gouvernement américain a réclamé vendredi des changements et une surveillance des pratiques commerciales d'Apple pour tous les contenus numériques après la condamnation du géant informatique américain pour entente sur le prix des livres électroniques.Le groupe à la pomme avait été jugé coupable le mois dernier d'avoir orchestré fin 2009 et début 2010 un cartel illégal avec cinq grands éditeurs, qui avait abouti à une hausse du prix des livres électroniques aux Etats-Unis. Sa peine reste toutefois à déterminer, avec une première audience sur le sujet prévue le 9 août. Les desiderata communiqués vendredi à la juge new-yorkaise Denise Cote par le département de la Justice (DoJ) débordent sur des contenus autres que les livres et s'attaquent ainsi potentiellement à la boutique en ligne de musique et vidéo iTunes.Dans un document distinct également transmis vendredi à la justice, Apple a d'ailleurs dénoncé "une intrusion draconienne et punitive dans ses activités", selon lui "sans proportion" avec les faits reprochés. Les mesures proposées "affectent potentiellement les relations d'Apple avec des milliers de partenaires sur plusieurs marchés", dénonce-t-il.Le DoJ veut interdire au groupe "de passer des accords avec des fournisseurs de livres électroniques, musique, films, séries télévisées ou d'autres contenus" s'ils sont "susceptibles d'augmenter les prix auxquels les concurrents d'Apple peuvent vendre" ces mêmes contenus.Apple, qui entretient jusqu'ici le plus grand secret sur ses activités, devrait aussi se soumettre à la surveillance d'un expert indépendant. Ce dernier ferait des rapports trimestriels aux autorités et à la justice, et pourrait interroger "n'importe quel salarié d'Apple" et accéder à "n'importe quel document".Ouvrir l'écosystème d'Apple"D'un point de vue financier, cela peut affaiblir un peu Apple", juge Robert ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant