Contacts en cours entre Athènes et la Commission européenne

le
4
CONTACTS EN COURS ENTRE ATHÈNES ET LA COMMISSION EUROPÉENNE
CONTACTS EN COURS ENTRE ATHÈNES ET LA COMMISSION EUROPÉENNE

BRUXELLES (Reuters) - La Grèce n'a pas encore officiellement réagi à l'offre de la dernière chance soumise par les créanciers pour débloquer une aide financière mais des contacts sont en cours, dit mardi la Commission européenne.

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a appelé le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker lundi soir et ce dernier, après avoir discuté avec le président de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem, a exposé les contours d'un accord de dernière minute, a dit à des journalistes Margaritis Schinas, un porte-parole de la Commission.

"Cela supposerait un geste du gouvernement grec, que (Jean-Claude) Juncker a demandé hier soir avant minuit. A l'heure où nous parlons, il n'y a pas eu ce geste et le temps presse", a-t-il ajouté.

Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, examine l'offre de dernière minute avancée par la Commission européenne pour parvenir à un accord sur un ensemble de réformes en échange d'une aide financière, rapporte mardi le quotidien grec Ekathimerini.

Des contacts se poursuivent entre Athènes et Bruxelles pour tenter de parvenir à un accord de dernière minute sur une aide financière à la Grèce, alors que le programme actuel expire ce mardi, a dit un responsable grec.

(Adrian Croft, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • renard le mardi 30 juin 2015 à 13:09

    Bonne remarque SM7, ils prendront sans doute l'Australien afin de repousser au maximum.

  • pier4564 le mardi 30 juin 2015 à 13:07

    stop, il vaut mieux que la grèce sorte de l'euro!

  • SM7 le mardi 30 juin 2015 à 13:05

    Le FMI se base sur quel fuseau horaire pour l'expiration du délai ?

  • d.e.s.t. le mardi 30 juin 2015 à 13:05

    Arrêtons ce cinéma grotesque qui s'apparente à de l'acharnement thérapeutique ! La Grèce est en état de coma dépassé, et les perfusions proposées seront inutiles, car son cerveau est trop largement atteint!

Partenaires Taux