Consultations psy à distance pour les expatriés

le
0
Grâce à la télémédecine, il est possible de consulter un psychiatre français depuis Bangkok, Séoul ou Valparaiso.

A priori, parler à un écran d'ordinateur n'est pas un signe de santé mentale. Sauf lorsqu'il s'agit de télépsychiatrie, un nouveau mode d'exercice proposé par une jeune société française, Eutelmed, installée au sein de la pépinière Paris Biotech Santé (université Paris-Descartes, l'Essec, l'École centrale Paris et l'Inserm). Grâce à une plate-forme technique ultrasécurisée, un patient qui se trouve à Séoul peut par exemple voir et entendre le thérapeute installé à Paris, et réciproquement. De la psychiatrie à distance. À très longue distance!

Pour le Dr Bernard Astruc, psychiatre et cofondateur d'Eutelmed, lui-même ancien expatrié, «la psychiatrie est ce qui se prête le mieux à la télémédecine. C'est-à-dire un acte médical qui utilise des moyens technologiques permettant de le faire à distance». Mais à condition que plusieurs règles soient respectées.

Plate-forme cryptée

Tout d'abord la confidentialité. «Ce qui impose une plate-forme hautement

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant