Consultations chez le médecin : « 25 ¤ c'est mieux, mais ce n'est pas la priorité »

le , mis à jour à 05:46
6
Consultations chez le médecin : « 25 € c'est mieux, mais ce n'est pas la priorité »
Consultations chez le médecin : « 25 € c'est mieux, mais ce n'est pas la priorité »

Elle avale en vitesse une salade toute faite. Il est 13 h 45, Vanessa Forcané, jeune médecin généraliste, n'a pas encore pu déjeuner, elle revient d'une maison de retraite où elle a dû hospitaliser une personne âgée déshydratée. A 15 heures, les consultations à son cabinet démarrent.

 

Alors que les médecins libéraux et l'Assurance maladie sont en plein bras de fer sur la nouvelle convention, Vanessa se dit « sceptique » quant à la décision d'augmenter de 2 € la consultation. « 25 €, c'est mieux bien sûr, mais ce n'est pas la priorité. Comme ailleurs, il nous faut une baisse des charges. Je gagne 11 000 € brut. Après avoir enlevé les charges, les impôts, la redevance au cabinet, il me reste 40 %, environ 4 000 €... » souffle Vanessa.

 

La jeune femme de 35 ans est installée à Bury, village de l'Oise, depuis six mois après six ans de remplacements en Picardie. Elle est sur le pont de 9 heures à 20 heures, parfois jusqu'à 21 heures. En moyenne, c'est 25 consultations de vingt minutes par jour, et trois visites sur le temps du déjeuner. Pour en rajouter à la charge de travail, elle a une heure de trajet, matin et soir, préférant vivre à Amiens. « J'aime exercer à la campagne, sourit la grande brune aux cheveux frisés. Je ne sais jamais ce qui m'attend. Il y a une variété de patients et de pathologies, je peux faire de la gynéco, de la pédiatrie, des points de sutures... En revanche, le décor, c'est un peu triste... »

 

Passé les deux visites rapides, l'horloge de sa voiture indique 15 h 5. Il est en fait 14 h 55. « C'est ma petite technique. Le matin, ça me met un peu la pression donc je me dépêche », plaisante Vanessa. Retour au cabinet, et pas le temps de souffler. Les consultations s'enchaînent. C'est le tour de Tatiana, une patiente plutôt fataliste. « Tout augmente, donc cela ne m'étonne pas que l'on augmente le prix de la consultation... mais je pense que les gens vont ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lorant21 il y a 5 mois

    et la paperasse va encore augmenter avec le tiers-payant..

  • M667361 il y a 5 mois

    c'est vrai M1084720 .. pas cher payé par rapport à un coiffeur ou un toiletteur de chien ,tout cela pour 10 ans d'étude !

  • pcuquel il y a 5 mois

    et au passage elle demande une baisse de charges : sur la sécu (si le gens commencent a payer, les médecin vont sentir la baisse de fréquentation) ou la retraite (la sienne ou celle de ceux qui n'ont déjà qu'une faible pension et qui hésitent déjà a se soigner) ? Bref ce sont toujours ceux qui ont matière a se plaindre qui le font...

  • omigda il y a 5 mois

    et bien moi je bosse de 7h à 21h tous les jours en tant que chef entreprise et je ne pleure pas! t avais qua pas faire comme papa/maman si médecine ne te plaisait pas, tu as avocat, huissier, notaire, tu as du choix.. du serment d'hypocrate on est passé à hypocrite spécialité pognon/

  • pcuquel il y a 5 mois

    40% de 11000 ça fait 4400, ce qui n'est quand même pas mal. 25+3 visites a 23€ et pour atteindre 11000, elle ne travaille en moyenne que 17 jours par mois (équiv 200h par mois, vu l'amplitude). Pourtant, a 20mn par jour ça ne fait que 9h de temps travaillé (or 9h a 20/21h non stop = 11/12h). Bref beaucoup d’imprécisions, et d'arrondis... pour démontrer quoi au fait ? qu'elle travaille beaucoup ? comme les autres indépendants, quoi...

  • M1084720 il y a 5 mois

    Il lui reste 40% sans doute, mais elle est dans la plage de tous les indépendants! Pour ce qui est du prix de la visite, c'est vrai que comparé à celui d'une coupe de cheveux pour homme... ce n'est pas cher payé!