Consultation médicale à 25 ¤ : qui paiera quoi ?

le , mis à jour à 07:38
7
Consultation médicale à 25 € : qui paiera quoi ?
Consultation médicale à 25 € : qui paiera quoi ?

Après cinq mois de négociations, la convention médicale qui lie pour cinq ans les 115 000 médecins libéraux et l'Assurance maladie a été officiellement signée jeudi soir. La mesure phare prévoit le passage de la consultation du médecin généraliste de secteur 1 (sans dépassement d'honoraires) de 23 €, aujourd'hui, à 25 €, au 1er mai 2017. A côté, la convention crée de nouveaux tarifs, proportionnels à la durée de la consultation, pouvant atteindre 60 €. Quel sera l'impact financier pour les patients ? Réponses détaillées.

 

5 % des patients paieront plus. Le directeur de la Caisse nationale de l'assurance maladie, Nicolas Revel, assure que le passage chez le généraliste à 25 € sera indolore pour les patients puisque la prise en charge reste inchangée : « Les caisses primaires continueront de rembourser à 70 % et les complémentaires santé à 30 % », explique-t-il. En réalité, l'Assurance maladie ne prend en charge que 65,65 % de la dépense aujourd'hui et 66 % à partir de mai 2017, puisque comme aujourd'hui il restera à la charge du patient le forfait de 1 €. Et en effet, la hausse de la consultation ne changera rien pour la majorité des Français qui bénéficient d'une complémentaire santé. Mais pour les 5 % de la population qui n'en ont pas, soit 3,3 millions de patients, la hausse de 2 € de la consultation se traduira à chaque visite par une augmentation de 0,60 € de leur reste à charge (7,50 € au lieu de 6,90 € aujourd'hui). Les Français consultant en moyenne 3,5 fois par an le généraliste, cela coûtera en moyenne 2,10 € de plus par an à ces patients sans mutuelle ou assurance complémentaire.

 

Consultations à tarifs variables selon la durée. La convention crée par ailleurs deux nouveaux tarifs. A partir du 1er novembre 2017, votre généraliste pourra vous facturer la consultation 48 € si elle concerne une première visite pour contraception, une pathologie complexe ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • JPANTO il y a 3 mois

    Ah c'est bien connu l'argent soigne tous les maux hein Mr Hollande.

  • M3866838 il y a 3 mois

    Petit cadeau au corps médical avant les élections. Si j'ai bien compris, 8% d'augmentation pour une consultation de 5 à 10 mn; 100% pour une consultation qui vous aiguille chez un spécialiste.

  • M1531771 il y a 3 mois

    Je ne sais pas qui payera quoi, par contre je sais qui ne payera rien... Encore et toujours les mêmes...nos assistés, ceux que nous logeons, nourrissons et soignons au nom de je ne sais quelle idée et qui en retour nous le rendent bien en nous faisant ch.ier quotidiennement !

  • M940878 il y a 3 mois

    les étrangers qui ne cotisent pas ne paieront rien

  • dekeran il y a 3 mois

    Si c'est une pathologie complexe, le patient doit être dirigé vers un spécialiste. Beaucoup de généralistes prennenten charge des patients style dépression pour laquelle ils n'ont pas la formation

  • t_n_t il y a 3 mois

    les élections approchent, les politicards payent avec l'argent qui ne leur appartient pas

  • alteis il y a 3 mois

    il est bon revel, on augmente la charge mais se sera indolore pour le patient. en même temps les gvt reduisent l envelloppe assurance maladie. t qui va payer à la fin au bout du bout? certainement pas les medecins qui voient leur chiffre d affaire majoré de 2€ par consultation. ça fait cher le renouvellment d ordonance.