Construit sur un pont, ce pub anglais a été emporté par les inondations

le
0

VIDÉO - Témoin de la violence des inondations du nord de l’Angleterre, ce pub vieux de deux siècles a été balayé par les flots sans faire de victimes. Dans le pays, un logement sur cinq est menacé par les inondations.

Depuis plus de deux siècles, le Waterside pub se tenait fièrement sur un pont enjambant la rivière Irwell à Summerseat, dans la région de Manchester. Mais les pluies continues de ce week-end dans le nord de l’Angleterre en ont décidé autrement. En l’espace de quelques heures, le bâtiment a littéralement explosé dans la rivière dont les flots ont emporté murs, toiture et même des fûts de bière. Heureusement, malgré la violence du déluge, aucun blessé n’est à déplorer sur place.

Il faut dire que ce bâtiment emblématique de la commune, le Waterside Inn, était à l’abandon depuis quelque temps déjà. En début d’année, un cabinet d’architecte consultait la population pour transformer les lieux en huit appartements. Les flots ont donc opéré une restructuration beaucoup plus radicale que prévu.

De nouveaux renforts militaires pour aider les populations

L’ampleur «sans précédent» des inondations qui ont frappé le nord du pays, ont poussé le Premier ministre britannique David Cameron à annoncer dimanche de nouveaux renforts militaires pour aider les populations affectées. Par ailleurs plusieurs centaines de personnes ont dû être évacuées..

Ces inondations sont la conséquence de pluies diluviennes qui ont balayé la région ces derniers jours, submergeant villes et villages, et contraignant parfois les secours à se déplacer en bateaux pneumatiques dans les rues parcourues par les flots.

David Cameron a également indiqué que l’ensemble du dispositif anti-inondations, critiqué ces dernières semaines, serait réévalué. «Les barrières anti-inondations, permanentes comme provisoires, ont joué un rôle clef, mais il est clair que dans certains cas, elles ont été dépassées, et nous devons voir s’il faut faire quelque chose de plus», a-t-il dit sur la BBC.

24 alertes

Du Yorkshire au Lancashire, des centaines de personnes ont dû être évacuées devant la montée des eaux et l’Agence pour l’environnement a lancé 24 alertes signalant des risques d’inondations sévères et dangereuses. A York, cité touristique à la confluence des rivières Ouse et Foss, des quartiers entiers ont été touchés par les inondations, l’eau recouvrant par endroits les véhicules sur la chaussée.

Sur internet, un appel aux dons a été lancé sur le site de financement participatif «JustGiving», dédié aux campagnes de charité, pour aider les familles touchées dans la région de Manchester. Les sinistrés ont également reçu le soutien de l’astronaute britannique Tim Peake, actuellement à bord de la Station spatiale internationale (ISS). «Passé au-dessus du Royaume-Uni aujourd’hui. Mes pensées à tous ceux affectés par les inondations», a-t-il tweeté. Le nord-ouest de l’Angleterre avait déjà été touché début décembre par de fortes inondations à l’origine de centaines de millions d’euros de dégâts. En Grande-Bretagne, pays insulaire, près d’un logement sur cinq est menacé par les inondations, selon l’Association des experts immobiliers.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant