Constat accablant de la Cour des comptes sur la fonction publique territoriale

le , mis à jour le
19
La Cour des comptes a publié mardi son rapport sur les finances publiques locales en 2015.
La Cour des comptes a publié mardi son rapport sur les finances publiques locales en 2015.

C'est un constat accablant que dresse la Cour des comptes sur la gestion des fonctionnaires dans les collectivités locales. « L'évolution des effectifs n'a pas été assez maîtrisée. Le temps de travail est rarement conforme à la durée réglementaire et souffre d'un absentéisme important », énumèrent les magistrats financiers dans leur quatrième rapport annuel sur les finances publiques locales. Quant aux politiques d'avancement, elles « ont un impact budgétaire rarement anticipé ». Enfin, « les régimes indemnitaires sont dynamiques et faiblement modulés », écrivent-ils en s'appuyant sur les contrôles menés en 2015 dans 130 collectivités par les chambres régionales et territoriales des comptes.

LIRE aussi La Cour des comptes salue les efforts des collectivités territoriales

80 % des collectivités n'appliquent pas les 35 heures

Le problème du temps de travail semble endémique, même si des progrès commencent à être faits, sous la pression de la baisse des dotations de l'État. Dans les collectivités contrôlées, la durée du travail était en moyenne de 1 562 heures par an et seulement 20 % d'entre elles respectaient la durée réglementaire de 1 607 heures par an !

Pis, l'État méconnaît la réalité de la situation, car le « suivi de l'évolution de la gestion des agents de la fonction...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2766070 il y a un mois

    Pas grave c est l état qui paie... comme pour jan polochon ..qui a embauché tous ses potes comme chefs de service en Ile de france...et rien ne changera...

  • am013 il y a un mois

    Rien de nouvea, tout cela est connu depuis des années, la cour des comptes ne sert qu'à constater ce que tout le monde sait et elle n'a aucun pouvoir....cette institution coûte par contre de l'argent et là dessus elle ne communique guère.

  • M6745321 il y a un mois

    Les politiques copains-coquins sucent nos sous comme les tiques sucent notre sang. On n'a pas trouvé de remèdes à la maladie de Lime, on va donc continuer à subir..

  • M3155433 il y a un mois

    Il suffit de voter une loi pour que la Cour des Comptes ait un pouvoir d'appliquer ces recommandations ....mais les 600 000 élus , dont la pléthore de députés sénateurs , vont censurer cette proposition . Les nombreux parasites politiciens sont bien ancrés sur le dos des contribuables , en échanges de beaux discours trompeurs et de beaux rapports a l'envie .

  • frk987 il y a un mois

    Il faudrait inscrire dans la Constitution que les avis de la cour des comptes soient suivis d'effets, si non, ben c'est simple on ferme cette boutique inutile.

  • yeye84 il y a un mois

    la cour des comptes devrait faire une etude sur l absentéisme des deputes et senateurs... ils vont vite se rendre compte que le constat est encire plus accablant !!!.. mais bon ils ne vont surtout pas denoncer leurs petits copains de promos !!

  • 32bits il y a un mois

    Rien ne changera.

  • titresyl il y a un mois

    il faut rendre nos politiciens, nos policiers, nos juges et nos fonctionnaires RESPONSABLES SUR LEURS BIENS PERSONNELS DE LEURS ACTES ........ cela serait très républicain .....EGALITE FRATERNITE ....

  • frk987 il y a un mois

    La France n'a jamais réussi à se sortir de de l'ancien Régime, on a remplacé les nobles et hobereaux par des fonctionnaires, le résultat est le même. Et encore sous l'AR les nobles investissaient 100% de leurs revenus dans l'emploi. Maintenant les fonctionnaires investissent dans l'AV...non productive.

  • j.ghest il y a un mois

    La cour des comptes nous coûte plus de 200 millions d'€/an et ne nous sert à rien vu que ses recommandations ne sont jamais appliquées. Donc autant supprimer la cour des comptes, ce sera déjà une belle économie de réalisé. Et pour le reste, continuons à gaspiller allègrement....tant qu'il reste des contribuables imposables.