Constant Omari : «Le successeur de Blatter ne peut ignorer l'Afrique»

le
0
Constant Omari : «Le successeur de Blatter ne peut ignorer l'Afrique»
Constant Omari : «Le successeur de Blatter ne peut ignorer l'Afrique»

Président de la Fédération congolaise de football association (Fecofa), Constant Omari, également membre du comité exécutif de la Fifa, défend le bilan de Blatter.

Comment avez-vous réagi à la démission de Blatter ?

CONSTANT OMARI. C'était une surprise, un choc même, car rien ne laissait présager une telle décision. Samedi (NDLR : au lendemain de sa réélection), j'étais avec lui, et il était serein, tranquille. Ce soir-là, il avait dirigé une réunion avec la dextérité qu'on lui connaît.

Blatter avait la réputation d'être très soucieux de l'Afrique ?

Oui, il était très proche de l'Afrique. Pour le continent, il était vraiment très disponible. En fait, il avait compris que gérer la Fifa, ce n'était pas seulement être en bon terme avec les grandes fédérations...

Comment gérer l'après-Blatter ?

Ce n'est pas facile de remplacer un grand homme. Il faudra trouver quelqu'un qui a la même dimension.

Etes-vous inquiet pour l'avenir ?

L'Afrique ne peut pas avoir des inquiétudes sur son futur. Mais je tiens quand même à préciser que le continent n'est pas un bénéficiaire d'aumônes... L'Afrique reçoit à sa juste valeur, car elle est une entité à part entière du football, avec notamment des joueurs qui participent à son rayonnement planétaire.

Que voulez-vous dire ?

A la Fifa, sur un ensemble de 209 associations, 54 sont africaines. Ce qui veut dire que le successeur de Sepp Blatter ne peut pas ignorer notre continent.

Vous craignez que l'Afrique soit mise de côté ?

On a besoin de respect ! En Afrique, nous ne demandons pas beaucoup. On veut du respect pour tout ce que donne notre continent !

Faut-il faire table rase à la Fifa ?

(Agacé.) Celui qui pense de cette façon, pour moi, il est inqualifiable.

Le fonctionnement de la Fifa n'est pas dans une impasse ?

Tout changer, mais ça ne veut rien dire ! Blatter a tellement fait pour le football ! Il a donné une Coupe du monde à l'Afrique ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant