Consommation timide et inflation ralentie aux USA en septembre

le
0
CONSOMMATION TIMIDE EN SEPTEMBRE AUX ÉTATS-UNIS
CONSOMMATION TIMIDE EN SEPTEMBRE AUX ÉTATS-UNIS

WASHINGTON (Reuters) - Les dépenses de consommation n'ont que légèrement augmenté aux Etats-Unis en septembre, les ménages augmentant leur épargne, et l'inflation est restée inférieure à l'objectif de la Réserve fédérale.

Le département du Commerce a fait état vendredi d'une hausse de 0,2% de la consommation en septembre après celle de 0,3% enregistrée en août.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 0,2%.

Ces statistiques ont déjà été prises en compte dans le calcul du produit intérieur brut (PIB) publié jeudi.

Les chiffres du département du Commerce montrent aussi que l'inflation est resté faible en septembre, ce qui pourrait constituer un motif de préoccupation pour la Réserve fédérale. L'indice des prix à la consommation PCE a augmenté de 0,1%, comme sur les deux mois précédents. Et sur un an, l'inflation ressort à 0,9%, son plus bas niveau depuis avril, contre 1,1% en août.

Hors alimentation et énergie, ses composantes les plus volatiles, l'indice des prix à la consommation affiche une hausse de 0,1% pour le troisième mois d'affilée, et de 1,2% sur un an, comme en août.

L'inflation demeure nettement en dessous de l'objectif de 2% de la Fed. Conjugué à la faiblesse de la consommation, elle plaide donc contre une réduction des achats d'obligation de la banque centrale, actuellement maintenus à 85 milliards de dollars par mois pour soutenir le crédit et l'activité économique.

Lucia Mutikani; Marc Angrand pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant