Consommation : on peut maintenant réserver les soldes en ligne

le , mis à jour à 07:30
0
Consommation : on peut maintenant réserver les soldes en ligne
Consommation : on peut maintenant réserver les soldes en ligne

Le cauchemar pour trouver la bonne taille ou la bonne couleur en rayon pendant les soldes ne sera-t-il bientôt qu'un lointain souvenir ? Alors que le top départ des soldes 2016 est donné ce mercredi partout en France (à l'exception de la Lorraine qui a commencé dès ce week-end), 70 grandes enseignes de vêtements, chaussures, matériels de cuisine et même de jouets ont décidé de proposer un système d'e-réservation des produits que l'on souhaite acheter pendant les incontournables ristournes d'hiver.

Dès ce lundi, chacun peut donc réserver ses trouvailles sur 14 sites (dont Caroll, Eram, Cosmoparis) pour les récupérer le jour J. Les 56 autres, parmi lesquels Gerard Darel, Naf Naf, Pimkie, Devred, Pull In..., l'activeront d'ici le 11 janvier.

Un système mis en place dans près de 18 000 magasins

En clair, vous pouvez repérer sur les sites Internet des marques le manteau de vos rêves, les baskets convoitées, la cafetière qui réveillera vos matins brumeux, les réserver en ligne et, une fois la confirmation de la disponibilité reçue, venir les chercher en magasin dans un délai de vingt-quatre à quarante-huit heures. « C'est un véritable bouleversement, décrypte-t-on chez Socloz, la start-up qui fédère ces e-réservations. Traditionnellement, les marques suspendent pendant les périodes de soldes ce service car les volumes à gérer pour les vendeurs sont extrêmement importants. » Pour la première fois, assure-t-elle, les clients vont trouver ce système actif dans près de 18 000 magasins et éviter ainsi de se déplacer « pour rien » en boutique. « L'autre avantage, reprend-on chez Socloz, est que les clients n'ont aucune obligation d'acheter sur place le produit qu'ils ont réservé. »

Ce n'est pas tout à fait un hasard si ce tournant s'opère pour ces soldes 2016, dont les perspectives s'annoncent peu réjouissantes pour les commerces. Les attentats du 13 novembre, la météo douce pour le moral mais ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant