Consommation: moins d'appareils photo attendus sous le sapin de Noël

le
0
Consommation: moins d'appareils photo attendus sous le sapin de Noël
Consommation: moins d'appareils photo attendus sous le sapin de Noël

Cannibalisés par les téléphones multifonctions, les appareils photo seront moins nombreux sous le sapin de Noël cette année, même si les modèles haut de gamme devraient mieux s'en sortir.Cadeaux très populaires il y encore cinq ans, les appareils photo numériques ne figurent pas cette année dans la liste des produits stars de Noël établie par le cabinet d'études de marché GfK.En valeur, leurs positions se maintiennent mieux, les appareils compact (toutes catégories) arrivant en 9e position dans le classement de GfK et les appareils reflex/hybrides (à objectifs interchangeables) en 10e.Cette résistance des ventes en valeur "est une bonne nouvelle", souligne Marc Héraud, délégué général du Syndicat des entreprises de l'image et de la photo (Sipec). Elle montre, selon lui, que les Français, "multi-équipés", utilisent leur "smartphone" en complément et non en remplacement de leur appareil photo."Une nouvelle fonction de la photographie est née avec les +smartphones+: celle de communiquer au quotidien. Mais le rôle dévolu à la photographie, qui est d'immortaliser les moments importants de la vie, ne disparaît pas", souligne M. Héraud.Les photos réalisées avec un appareil photo ont vocation, selon lui, à être conservées, ce qui est moins le cas de celles faites avec des +smartphones+, qui ont plutôt vocation "à être échangées, puis à disparaître".Pour ne pas faire doublon avec leur téléphone portable, les consommateurs ont tendance à privilégier des appareils aux fonctionnalités avancées, comme les compacts dits "experts", ou les hybrides, qui se rapprochent des performances des reflex traditionnels en permettant l'utilisation de plusieurs objectifs."Les quantités de compacts numériques vendues se sont contractées de 28% sur les trois premiers trimestres de l'année tandis que l'hybride (...) démontre enfin son réel potentiel avec des volumes en hausse ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant