Consommation : les Français remportent la palme du pessimisme

le
11
Consommation : les Français remportent la palme du pessimisme
Consommation : les Français remportent la palme du pessimisme

Bonne nouvelle : le moral des Européens repart à la hausse d'après l'observatoire Cetelem de consommation 2014. A la question : « Pouvez-vous donner une note globale pour évaluer la situation générale dans votre pays ? », les personnes interrogées donnent en moyenne la note de 4/10, contre 3,7 l'an dernier. Huit pays sur douze affichent des notes en hausse par rapport à l'an dernier. Pour les Allemands, la conjoncture économique n'a même jamais été aussi bonne avec le record de 6,3/10, note supérieure à celle qu'ils octroyaient avant la crise (5,2/10 en 2008).

Le désenchantement français. Dans ce paysage résolument positif, les Français font exception et gardent le moral dans les chaussettes. « Les mauvaises nouvelles pour le pouvoir d'achat se sont accumulées à l'automne 2013, relève l'étude qui énumère : hausse des impôts, augmentation prévue de la TVA, relèvement programmé des tarifs d'électricité. » Pour la première fois, les Français se situent au dessous de la moyenne européenne (3,9).

Des envies d'escapades... et de bricolage. 28,4 % des Français disent néanmoins qu'ils comptent augmenter leurs dépenses de consommation cette année. Dans tous les pays européens, à l'exception de la Pologne et de la Slovaquie qui plébiscitent les produits électroménagers, les consommateurs veulent dépenser davantage en voyages et en loisirs en temps de crise. L'univers de la maison attire aussi toutes les attentions d'achat des consommateurs : les travaux d'aménagement et de rénovation arrivent dans le trio de tête des intentions d'achat. Particularité française : l'amour du bricolage. « Les Français attachent une importance toute particulière au bricolage, et la maison devient une valeur refuge », note-t-on chez Cetelem.

Un retour vers les commerces. Le smartphone en particulier et l'Internet mobile ont révolutionné le comportement du consommateur qui se connecte désormais partout et tout le temps avant ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga le jeudi 6 fév 2014 à 13:22

    C'est l'effet "moi président".....

  • gaia2011 le jeudi 6 fév 2014 à 13:04

    Pessimisme ou réalisme ? Le libéralisme continue de détruire des entreprises et des emplois tout en continuant de prêcher qu'il faut payer moins le travail et travailler plus longtemps, plus vieux... Les commandes baissent en Allemagne, le chômage grimpe en Espagne, on ne voit vraiment pas pourquoi le moral serait en hausse...

  • c.monti1 le jeudi 6 fév 2014 à 10:08

    Vite une commission !! Hollande vite pour placer quelques copains Les gens voient le chômage, les vols parfois maintenant plusieurs fois dans son pavillon, les taxes de partout et sur tout, 600 000 élus. des retraites de politiciens à 15 000 euros (AYRAULT) bientot ils seront chassés par le peuple qui comprendra qu'ils se font piller (que chacun regarde son salaire ! non non pas le net, le salaire versé par le patron avant tous les prélèvements déments)

  • frk987 le jeudi 6 fév 2014 à 09:47

    Le problème de la France c'est le socialisme, idéologie complétement inadaptée au monde actuel. On est dans la situation de l'ex URSS au niveau économique, tout va s'écrouler comme un château de cartes.

  • M1961G le jeudi 6 fév 2014 à 09:33

    hollande nous augmente les impôts , alors les français consomment moins , c'est logique . on paye ses impôts , on épargne et on consomme le reste , c'est comme ça .2014 qui sera une année record en prélèvement sera une année de décroissance .la France sera proche de 0 . les autres pays européen feront un peu mieux , mais de toute façon 2014 sera une année peut être pire que 2013 . le problème en France , c'est hollande .

  • M7403983 le jeudi 6 fév 2014 à 09:22

    Quand la confiance n'y est pas ... Il n'y a que des ânes bâtés pour nier la réalité : 150000 jeunes non formés chaque année, faillite du système éducatif etc ... (cf interview de LACHMANN ce matin sur BFM) + traines savates naturalisés à tout va !!!

  • frk987 le jeudi 6 fév 2014 à 09:02

    La natalité Fortunos, vous êtes sérieux , que des futurs inadaptés sociaux à charge pour la France pour toute leur vie. Vous voulez connaître le taux REEL de natalité des "français" ou bien faites vous l'amalgame avec tout ce qui nait en France et inassimilable ?????

  • M3435004 le jeudi 6 fév 2014 à 08:54

    fortunos vous êtes un hypocrite. La réalité, les Français broient du noir. Inutile de s’appesantir sur les causes : vous les connaissez. SOCIALISTES DEHORS ! HOLLANDE DÉGAGE !

  • fortunos le jeudi 6 fév 2014 à 08:38

    Que vaut ce sondage,un indice plus reel est celui de la natalite,et les francais sont en tete et les allemands les derniers!!!!

  • olive84 le jeudi 6 fév 2014 à 08:34

    ouais et les grecs champion de l optimisme?... on voit ou cela les a conduit... et s'il y avait juste du realisme sur l avenir de la france et l europe au lieu du pessimisme ??