Consommation : les Français ont freiné leurs dépenses en 2012

le
55
Consommation : les Français ont freiné leurs dépenses en 2012
Consommation : les Français ont freiné leurs dépenses en 2012

L'année 2012 sera à marquer d'une pierre noire pour la consommation des ménages. Pour la seconde fois depuis 64 ans, après un premier coup d'arrêt lors de la récession de 1993, les Français ont freiné leurs dépenses de 0,4%. Confrontés à une baisse de leur pouvoir d'achat (-0,9% par rapport à l'année précédente), les ménages ont même été obligés de puiser dans leur épargne pour tenter de maintenir leur niveau de dépenses. Désormais, leur taux d'épargne est passé à 15,6%, lui aussi en chute de 0,4%. Un mauvais signe pour l'économie française car la consommation des ménages - qui est environ de 1 500 milliards d'euros - est habituellement considérée comme étant le principal pilier de la croissance dans le pays .

Dans ce contexte de crise, l'Insee relève que les ménages ont été obligés de faire de nouveaux arbitrages. Si certains postes sont largement sinistrés, d'autres résistent et affichent même parfois une forte croissance. Un autre paramètre entre en ligne de compte. Les dépenses dîtes «contraintes» comme les frais de chauffage, d'électricité, les frais de cantine, les abonnements téléphoniques, sont de plus en plus nombreuses et occupent désormais près d'un tiers de nos budgets. Celles-ci contribuent à donner le sentiment aux ménages que l'argent disponible est beaucoup moins important une fois que tous ces postes ont été réglés par des prélèvements en début de mois.

Les données de l'Insee sur la consommation des ménages:

Les secteurs qui trinquent :

- Les loisirs et la culture aux abonnés absents:

Selon l'Insee, les dépenses liées à la culture et aux loisirs sont le principal poste de dépenses à pâtir de la baisse du pouvoir d'achat: elles reculent de 1,5 % en volume après + 2,5 % en 2011. Les achats de livres et de journaux se sont fortement repliés de 3,6%. Les nouveaux outils de communication via les sites internets gratuits sont en trains de prendre le relais. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • miez1804 le mercredi 12 juin 2013 à 16:38

    @EuropeGa: pour reprendre une phrase de telerealité "Non, mais hallo quoi!" ouvrez les yeux

  • EuropeGa le mercredi 12 juin 2013 à 12:04

    @paulin17 De toute manière, il y aura baisse des retraites et baisse des prestations sociales. Nous nous dirigeons vers une France pauvre. Sarko n'aurait pas fait mieux. La différence, c'est que Hollande le fait de manière plus subtile et moins voyante que Sarko. Rappelons nous ce que disait Sarko : "les syndicats ne servent à rien". Hollande est plus habile : les syndicats ralent un peu, mais finissent par signer. La réforme des retraites se fera avec les syndicats, qui finiront par accepter.

  • EuropeGa le mercredi 12 juin 2013 à 11:56

    Le dialogue social : Hollande a réussi là où Sarko avait échoué : les ouvriers de Renault et Peugeot acceptent de baisser leur salaire tout en travaillant +

  • EuropeGa le mercredi 12 juin 2013 à 11:53

    @paulin17 Je crois que tu n'as pas bien compris : Hollande baisse aussi les dépenses, notamment dans les subventions aux communes et aux régions : les maisons de la culture, les rénovations d'écoles, les travaux d'infrastructure,etc.etc. tout cela, c'est fini. Mais Hollande est malin, et il ne le dit pas. Il occupe l'opinion avec le mariage pour tous, le vote des étrangers, et autres pèges dans lesquels tombent les gens.

  • s.thual le mercredi 12 juin 2013 à 09:31

    ben avec la prochaine hausse du tabac ce va pas s arranger car la pour 1 paquet par jour , c est encore 10 a 12 eur qui viendront au detriment de conso , alimentation ,loisir ou santé,,,,et evasion au profit des trafiquants,,, gouvernement d irresponsables!

  • 72805271 le mercredi 12 juin 2013 à 08:40

    EuropeGa, tu n'as pas très bien compris, sur le fond, il faut effectivement réduireles déficits et même les éliminer, mais sur la forme, la seule véritable réponse se trouve dans la diminution des dépenses et non dans l'aumentation des taxes. C'est comme si tu allais voir ton employeur et tu lui disais: ce mois-ci j'ai dépensé plus que mon salaire, vous devez me payer plus.

  • EuropeGa le mercredi 12 juin 2013 à 00:29

    Nombreux sont ceux sur ce forum qui souhaitent le départ d'Hollande, Hollande qui a pourtant réformé le dialogue social, s'apprête à réformer les retraites, renfloue par des hausses d'impôt les caisses de l'état qui avaient été vidées par Sarko. Ils oublient aussi que la droite est en plein effondrement, minée par les tricheries, les mensonges et esc.roqueries diverses et variées. Reste le FN qui lui est en progression : le prochain président sera, il n'y a pas à en douter, une présidente.

  • roulio86 le mardi 11 juin 2013 à 20:35

    Quant est ce qu’on descend dans la rue pour virer cette bande de voleur ........hollande dégage...

  • roulio86 le mardi 11 juin 2013 à 20:32

    Frenchto je pense plutôt que ça irai mieux si nos parlementaires nous montraient l'exemple...indemnités imposables, diminution des ministres , députes , suppression des sénateurs...salaires imposables comme tous citoyens et pas impose sur 30% des leurs indemnités.....perso ça me donne aucune envie d'investir dans ce pays .aucune justice.....le déclin c'est maintenant ,hollande et taclique de voleur dégage.....

  • mathe126 le mardi 11 juin 2013 à 18:50

    "Mon ennemis c'est la finance!!" FH a gagné ce combat, la finance est parti s'investir ailleurs , on commence a voir le résultat.Et maintenant on fait quoi??