Consommation : l'attention au prix à un niveau « inédit »

le
0
Le pouvoir d'achat des ménages devrait reculer de 1,2 % en 2012 et de nouveau en 2013.

Les Français devront encore se serrer la ceinture. Le pouvoir d'achat des ménages devrait reculer de 1,2 % en 2012 et de nouveau en 2013, ce qui ferait une suite de quatre années de baisse, prévoit le Credoc (Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie). «En 2012 et particulièrement en 2013, le revenu des ménages sera impacté par les hausses d'impôts, les faibles revalorisations des prestations sociales (retraites, allocations familiales) et la pression sur les revenus d'activité», estime l'institut. Le léger ralentissement de l'inflation prévu par le Credoc ne devrait pas compenser l'impact sur le pouvoir d'achat.

Au total, les dépenses de consommation en volume devraient progresser d'un petit 0,1 % en 2012 et de 0,4 % en 2013, après une croissance de 0,2 % en 2011, juge le centre de recherche. Mais si l'on tient compte de la progression du nombre de ménages d'environ 1 % par an, les dépenses en volume par ménage enregistreraient don

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant