Consoles et mobiles, tendances fortes du jeu vidéo, selon Ubisoft

le
0
Consoles et mobiles, tendances fortes du jeu vidéo, selon Ubisoft
Consoles et mobiles, tendances fortes du jeu vidéo, selon Ubisoft

Le dernier rapport du développeur et éditeur international sur sa situation financière permet de mieux comprendre l'évolution du marché des jeux vidéo sur consoles (PS4 et Xbox One), PC et téléphones mobiles.

Les consommateurs, friands de nouveaux jeux

Le premier trimestre fiscal (avril-juin 2015) du développeur est marqué par une très nette baisse de son chiffre d'affaires : 96 millions d'euros, contre 360 millions à la même période l'an passé. Soit une baisse de 73.2 % qui s'explique par l'absence de sortie de nouveau jeu au premier trimestre 2015 et, à l'inverse, par le succès du lancement, en mai 2014, de "Watch Dogs", basé sur le très populaire « Assassin's Creed » et ayant pour univers la cybercriminalité. Son annonce, en 2012, avait suscité un grand intérêt.

Entre avril et juin 2014, d'autres titres avaient été lancés : « Valiant Hearts », ayant pour cadre la Première Guerre mondiale, le plus féerique « Child of Light » et les aventures d'un cascadeur à moto dans « Trials Fusion ».

Ubisoft révèle également que la majeure partie de ses recettes provient de jeux dont la popularité est considérable comme « Assassin's Creed Unity », « Far Cry 4 », « The Crew » et « Watch Dogs ».

 

PlayStation 4 booste les ventes

Les jeux sur console jouent un grand rôle dans  la croissance du développeur. Ainsi, les jeux pour PlayStation 4, la plate-forme sur laquelle Ubisoft a vendu le plus de produits, représentent 27% de son chiffre d'affaires à l'international.

En revanche, les jeux sur console Xbox One ne représentent que 11% de son chiffre d'affaires. Un niveau identique à celui des jeux sur consoles de dernière génération (PlayStation 3, Xbox 360...)

 

Sur PC, les jeux gratuits sauvent la mise

Quant aux jeux pour PC, leurs ventes ont presque doublé et sont passées de 14% à 23%. Des résultats surprenants compte tenu des relations souvent tendues entre Ubisoft et la communauté de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant