Conso malin : Je donne mes vieux vêtements chez H&M contre des bons de 5 euros

le
0

INFO LE FIGARO - L'enseigne collecte depuis deux ans des produits textiles dans tous ses magasins. En France, un million de kilos de vêtements ont été collectés, soit l'équivalent en poids de 6 millions de T-shirts, selon un premier bilan dévoilé au Figaro.

Vous avez des vêtements usés, abîmés ou simplement démodés qui s'accumulent dans vos placards? Vous pouvez toujours les donner lors des grandes collectes organisées par les associations ou les déposer dans des conteneurs de tri et de recyclage installés sur la voie publique. Sinon, depuis quelques années, de grandes enseignes de prêt-à-porter encouragent aussi les consommateurs à ne pas jeter leurs vieux habits. C'est le cas de H&M qui, depuis février 2013, a déployé un programme de collecte de produits textiles dans ses 3500 magasins à travers le monde.

Comment ça marche? H&M collecte tous les textiles, vêtements et linge de maison, peu importe l'état d'usure et quelle qu'en soit la marque. Vous pouvez déposer en magasin un sac contenant au minimum trois pièces de textile, en échange duquel vous sera remis un bon d'achat de 5 euros, utilisable immédiatement (à partir de 30 euros d'achat, toutefois). Sachez que vous pouvez rapporter autant d'articles que vous le souhaitez mais l'offre est limitée à deux bons, l'équivalent de deux sacs, donc, par jour et par personne.

«Des tonnes de vêtements et autres produits textiles, comme le linge de maison, sont jetés par les particuliers. Aujourd'hui, 75% des textiles vendus en France ne sont pas collectés et 95% des textiles jetés pourraient être recyclés», souligne Rémi Crinière, responsable RSE chez H&M France. Deux ans après le lancement du programme de collecte, plus d'1 million de kilos de vêtements et linge de maison ont été collectés dans les 192 points de vente de l'enseigne en France, soit l'équivalent en poids d'environ 6 millions de T-shirts, selon un premier bilan dévoilé au Figaro. «En moyenne, 110 kilos de textile sont déposés chaque semaine dans chacun de nos magasins sur les six derniers mois», se félicite Rémi Crinière. Pour chaque kilo de vêtements collectés, H&M reverse 2 centimes d'euros à l'UNICEF en France. Près de 21.000 euros ont ainsi été récoltés pour l'association. L'enseigne est partenaire d'une association différente dans chacun de ses marchés.

Plus de la moitié des vêtements portés à nouveau

Où partent les vêtements récupérés par H&M? Ils sont cédés à I:CO, spécialiste suisse du tri et du recyclage. «Une fois triés par notre partenaire, les vêtements qui peuvent encore être portés rejoignent le marché de seconde main, tandis que ceux qui ne peuvent plus être utilisés sont découpés et transformés en chiffons. Le reste est recyclé pour créer des matériaux isolants, par exemple, ou utilisé pour produire de l'énergie», précise Rémi Crinière. A ce jour, 50 à 60% des pièces collectées chez H&M sont portées à nouveau, et 10 à 15% deviennent des chiffons, 30% sont recyclés et 5% servent à la production d'énergie.

«La collecte et le recyclage d'un kilo de vêtements en coton permettent d'économiser par rapport à la culture traditionnelle: 6000 litres d'eau, 3,6 kilos d'émission de CO2, soit l'équivalent de 33 kilomètres en voiture», se félicite par ailleurs H&M. D'autres enseignes sont engagées dans des démarches similaires. Monoprix organise chaque année une opération de collecte en partenariat avec Emmaüs. Idem pour la Halle qui, lors d'une opération ponctuelle chaque année, remet des bons d'achat de 5 euros pour 3 kilos de vêtements offerts. Uniqlo se mobilise aussi pour le recyclage des vêtements depuis 2007, en distribuant à des réfugiés, SDF ou familles dans le besoin des vêtements récupérés auprès de ses clients dans ses magasins.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant