Conso: les recettes pour dépenser moins

le
0

Les consommateurs «futés» rassemblent seulement 13 % des Français. Ils comparent les prix presque systématiquement, voyagent low-cost, achètent d'occasion, aiment le troc et plébiscitent les sites Internet de partage. Le tout pour économiser un peu plus de 1000 euros par an.

Une grande majorité (65 %) de Français considèrent que leurs dépenses contraintes ont augmenté ces cinq dernières années. Et ils sont tout aussi nombreux à estimer que leur pouvoir d'achat a diminué, selon une étude réalisée par l'institut de sondage Odaxa pour LesFurets.com. Mais certains consommateurs sont plus que d'autres prêts à chercher les bonnes affaires et à optimiser activement leurs dépenses. Pour eux, le niveau de ces dépenses «obligées» est plus faible que pour le reste de la population: 823 euros par mois contre 908 euros, selon cette étude.

Une discipline de vie

Ces consommateurs «futés» rassemblent seulement 13 % des Français. Ils sont plus que les autres (61 % contre 47 %) enclins à comparer les prix pour un achat supérieur à 50 euros. Et 71 % d'entre eux n'hésitent pas à acheter d'occasion, lorsque c'est possible, voire souvent systématiquement. «C'est plus du double de la moyenne des Français» relève l'étude. Plus de la moitié d'entre eux sont aussi adeptes du troc, trois fois plus que leurs concitoyens.

Ces consommateurs plus économes sont aussi deux fois plus nombreux à arpenter les brocantes et les vide-greniers que le reste de la population. Mais ils savent aussi mettre à profit Internet. Ils sont 92 % à utiliser les comparateurs de prix en ligne, 91 % à utiliser les sites ou applications de partages. Près des deux tiers privilégient le low-cost pour leurs voyages. Mais tout cela ne les enrichit pas beaucoup. Grâce à tous ces efforts, ils économisent un peu plus de 1000 euros par an.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant